top of page

Reconversion professionnelle : comment s’y prendre ?

Dernière mise à jour : 30 oct. 2023



Vous pensez à changer de situation professionnelle. Après avoir fait le point sur les raisons qui vous poussent à vouloir changer (quête de sens, rémunération, envie d’entreprendre, recherche d’un nouvel équilibre de vie, pression professionnelle trop forte, recherche d’opportunités de carrières, …) il n’est pas toujours nécessaire d’opérer des changements radicaux.

Selon votre situation, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

· Echanger avec votre manager pour mettre en place une nouvelle organisation de travail ;

· Réaliser un entretien de carrière au sein de votre entreprise pour identifier des pistes d’évolutions financières, organisationnelles et / ou fonctionnelles ;

· Être à l’écoute active des opportunités sans changer de métier (créer des alertes offres d’emploi, s’inscrire sur des sites dédiés), réaliser des candidatures spontanées.

Cependant, votre réflexion peut vous conduire à questionner plus en profondeur, à remettre en question plus radicalement votre situation professionnelle.

Il est alors pertinent de faire le point avant d’agir et pour cela, il existe notamment deux dispositifs complémentaires.


Le CEP, un accompagnement pour faire le point et évoluer

C’est un dispositif de conseil et d’accompagnement pour les salariés et les travailleurs indépendants qui souhaitent faire le point sur leur situation professionnelle. Il peut viser l’insertion, le développement des compétences, la certification professionnelle, la mobilité interne ou externe, la reconversion, la transition professionnelle, la reprise ou création d’activité, etc.

Le bilan de compétences, un accompagnement pour mieux se connaître

Le bilan de compétences est un dispositif légèrement différent. Il s’adresse à l’ensemble des actifs, qu’ils soient salariés du privé, du secteur public, ou demandeurs d’emploi. Il leur permet d’abord d’analyser leurs compétences personnelles et professionnelles, leurs aptitudes et leurs motivations. Il permet également de définir un projet professionnel, avec le cas échéant un projet de formation. Enfin, il est utile pour mobiliser ses atouts, identifier ses ressources que ce soit pour négocier un emploi, une formation ou une évolution de carrière.

D’un point de vue pratique, le du bilan de compétences est finançable par le CPF. Il se déroule en 3 phases, généralement réparties sur plusieurs semaines, le tout pour une durée maximale de 24 heures au total.

Voici comment se déroule un Bilan de Compétences avec Galliléo-Coaching :

CEP et bilan de compétences : quelles complémentarités ?

Les conseillers en évolution professionnelle peuvent informer les bénéficiaires sur le bilan de compétences. Celui-ci est en effet plus adapté pour les personnes qui n’auraient pas identifié clairement de pistes d’évolution ou de reconversion. Cela peut être un moyen de prendre le temps de la réflexion, d’analyser ses compétences, ses aptitudes et ses motivations.

Le bilan de compétences peut intervenir après l’intervention d’un CEP qui aura réalisé un état des lieux de la situation. Il peut aussi être complété par UN CEP pour accompagner le bénéficiaire dans la mise en place d’une période d’immersion en entreprise (PMSMP) visant à valider son projet professionnel ou encore pour une demande de financement, ou une recherche d’emploi.


Vous vous questionnez sur votre avenir professionnel, vous envisagez de vous reconvertir ?

N’hésitez pas à nous contacter, le premier rendez-vous est gratuit et sans engagement 😉

댓글


rhino bas.jpg

Voici votre article

 PROPOSÉ PAR GALLILÉO COACHING 

bottom of page