Rechercher
  • Galliléo

Connaissez-vous la CNV ?

Savez-vous qu’elle intéresse les dirigeants d’entreprises pour les multiples avantages qu’elle peut procurer ?


Appelée aussi « communication créative » ou « communication empathique », le principe de la Communication Non Violente repose sur une pratique du langage empathique et bienveillante

· Communication créative : basée sur l’observation et la conscientisation de ce que l’on voit, entend ou ce que l’on touche, ce que l’on ressent et ce dont on a besoin, en nous et en l’autre.

· Empathique : sans jugement, ni critique ni interprétation


Selon Marshall B Rosenberg, Fondateur de la CNV, l’objectif de la Communication Non Violente est d’apprendre à faire ce que l’on sait déjà faire mais que nos cultures nous ont appris à oublier c’est dire à retrouver notre nature bienveillante.


La Communication Non Violente n’est pas seulement un moyen d’échange verbal. C’est une méthode qui s’appuie sur l’empathie pour créer du lien et nourrir des relations saines avec soi et avec les autres. C’est une autre façon de s’exprimer, d’exercer son pouvoir, de penser

Pour Marshall B. Rosenberg la violence verbale est une expression tragique de nos besoins. Autrement dit, c’est parce que nous ne savons pas comprendre et formuler nos besoins, que ces derniers s’expriment de manière inappropriée.

La CNV propose donc un changement de paradigme.


Elle propose d’intégrer 4 étapes dans nos relations à l’autre :

1. L’OBSERVATION : se poser la question : qu’est-ce que je vois, j’entends, je touche,… ? Observer sans juger, d’une façon la plus neutre possible. Marshall B Rosenberg l’appelle « l’observation caméra »

2. SENTIMENTS : identifier les sentiments suscités par la situation : comment je me sens quand je vois, j’entends, je touche, … ?

3. BESOINS : identifier et exprimer ses besoins : Quand je me sens…, quel est mon besoin satisfait ou non satisfait ?

4. DEMANDES : Formuler la demande ou action à entreprendre ou stratégie à mettre en place pour satisfaire mon besoin ? Faire une demande réalisable, concrète, précise, négociable (être prêt à entendre un NON en réponse) et formulée positivement.


En entreprise, la CNV permet d’améliorer le dialogue au sein de ses équipes, de développer des méthodes collaboratives, de donner à chacun des outils fiables pour se comprendre et clarifier ses intentions.

Elle s’avère également très efficace pour prévenir et gérer les conflits.

Vous souhaitez en savoir plus ?


De nombreux ouvrages permettent de mieux comprendre la CNV. En voici deux parmi les plus connus :

· « Les mots sont des fenêtres ou bien ils sont des murs » de Marshall B. ROSENBERG

· « Cessez d’être gentil, soyez vrai ! » de Thomas d'Ansembourg



23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout